pixelvide
pixelvide pixelvide pixelvide
pixelvide pixelvide
  
L'évaluation par objectifs, un outil de pilotage

Se connecter    S 'inscrire   
nav Accueil
navnav PER
navnav Téléchargement
navnav Textes
navnav Citations
navnav Préface de S.Roller
navnav Evalog c'est quoi?
navnav Le projet
navnav Historique
navnav Les 3 finalités de l'évaluation
navnav Officialisation
navnav Ecole olympique ou citoyenne
navnav Profil d'une évaluation
navnav Evalog 20 ans
navnav Didacticiels
navnav 1er rapport 1994
navnav La pratique
navnav L'organisation

  Recherche :


Quoi de neuf ?


Résumé du projet pédagogique Evalog

Voilà déjà plus de 20 ans que le professeur Samuel Roller, sensible au fort taux de redoublement de l'école genevoise, préconise l'éradication des barrières arbitraires que constituent les "années scolaires". En début 94, malgré toutes les mesures d'aide organisées pour les enfants en difficulté l'étude du Professeur Hutmacher révèle, que loin d'avoir reculé, l'échec scolaire accuse une augmentation.

 

En 1991 , sensibilisés aux idées du professeur Roller -qui, à notre connaissance, n'ont jamais été concrètement appliquées- nous avons déposé ce projet auprès de l'Office de Recherche et de Documentation Pédagogique à Sion.

Utilisateurs depuis 86 d' ordinateurs dans le cadre de notre enseignement, nous voyions dans ces appareils un double potentiel rendant réalisable "l'utopie Roller".

-L' ordinateur permet de gérer l' évaluation par objectifs qui comporte une masse importante d'informations à traiter.

-Il permet de différencier l'enseignement à condition de disposer de didacticiels bien adaptés aux besoins.

Munis de ce nouvel outil pédagogique, nous pouvions tenter de remodeler notre école pour permettre aux enfants de progresser à leur rythme, et d'accéder au degré supérieur lorsqu'ils sont prêts, et ce quel que soit le moment de l'année scolaire. Ce type de parcours n'évacue certes pas la difficulté ou même les échecs momentanés, mais par contre, il supprime l'intolérable sanction créée de toutes pièces par l'Ecole, à savoir le redoublement.

Nous avons obtenu des autorités scolaires une dérogation au système de notes en vigueur dans le canton du Valais.

Dans un premier temps (année 91-92), nous avons développé le logiciel EVALOG qui se charge de gérer l'évaluation par objectifs et qui nous fournit de nombreuses facilités, soit pour organiser un enseignement individualisé soit pour décider, en connaissance de cause, de promotions éventuelles d'élèves en cours d'année.

Le projet a donc débuté en 3ème et 4ème primaire durant l'année scolaire 91-92. Les élèves ne recevaient plus de notes, mais des bilans qui les informaient régulièrement de leur progrès. Ils disposaient en permanence de la possibilité de compléter les objectifs qu'ils ne maîtrisaient pas. Les parents informés de la démarche se sont montrés favorables au projet.

En juin, sur nos deux classes, 3 élèves n'avaient pas atteint les objectifs fondamentaux pour accéder au degré suivant. Ils ont donc poursuivi leurs apprentissages à la rentrée 92, et une douzaine de semaines plus tard, ils ont rejoint leurs camarades.

 

Nous avons également étudié nos horaires hebdomadaires afin de permettre à certains élèves de suivre les cours de français dans un niveau, et les mathématiques dans l'autre, en fonction de leurs aptitudes dans ces branches respectives.

L'année suivante, 4 autres enfants qui, dans la structure traditionnelle, auraient redoublé leur année, ont pu poursuivre leur programme l'automne suivant, et être promus dans le courant de l'année.

Par ailleurs, 3 enfants spécialement doués ont pu également bénéficier du décloisonnement en accédant au degré supérieur bien avant le terme de juin. Car dans un sens, les enfants rapides sont également désavantagés par le cloisonnement des années scolaires.

Dans le même temps, deux collègues (5ème et 6ème) adhéraient au projet, ce qui permet aujourd'hui d'étendre le décloisonnement à 4 degrés.

Dès le début de l'expérimentation, nous avons pris la mesure des obstacles entravant cette individualisation de l'enseignement:

-L'enseignant est facilement débordé par les demandes différentes des enfants pendant la classe.

-Les moyens d'enseignement actuels ne favorisent pas l'autonomie, et l'auto-évaluation.

Nous avons donc entamé depuis 93, la réalisation du volet EAO du projet. En ce moment, nous mettons la dernière main au logiciel EDUMéDIA qui permet à chaque enseignant ou éducateur de réaliser aisément des séquences d'enseignement interactives et différenciées. Nous comptons sur cet outil pour surmonter une partie des difficultés qu'occasionne la différenciation.

Briguet/Favre 94


 
pixelvide
Se connecter    S 'inscrire    Mot de passe oublié ?